Les positions de vie dans le travail

Temps de lecture : 3 minutes

Qu’est-ce que la position du sujet au travail ?

On entend par position de vie dans l’entreprise la posture que vont avoir les salariés (managers et collaborateurs) dans l’entreprise.


Les différentes positions de vie dans le travail :

Grille sur les positions des individus au travail (D’après Uhalde et Sainsaulieu)

• Le réglementaire : Dans cette situation, les individus sont en retrait, ils ne fonctionnent que sur la règle. Pour eux, les tâches à mener doivent être prescrites, ils ne s’engagent pas. Ils sont rigoureux, ce qui peut-être très utiles dans certaines activités où l’improvisation n’est pas de mise : sécurité, facturation/achat, juridique, …


• La carrière : On va retrouver les « mercenaires ». Les individus s’engagent à fond dans le projet de l’équipe, mais n’investissent pas la vie de la communauté de travail. Ils quitteront le collectif dès qu’une opportunité de carrière se présentera. Pour des projets courts et « fermés », ce sont des « bons profils ». En effet, si les projets sont longs, le risque de partir est plus important et peut mettre à mal l’aboutissement du projet, d’une part, et d’autre part, le peu de lien avec le collectif peut rendre plus difficile la coopération des collaborateurs au projet.


• La communauté : les individus s’investissent fortement dans la vie de la communauté de travail, mais ne s’attachent pas au projet de l’organisation. Des erreurs de management sont peut-être en cause…


• L’entrepreneur : Les individus vont s’efforcer de concilier le projet du collectif (de l’organisation) et la vie de l’équipe (la communauté).


• La mission : Ces individus sont au carrefour. Ils vont s’engager dans le projet d’entreprise, mais sans excès pour ne pas en être « dépendant » et ils vont s’engager dans la vie de l’équipe, de la communauté.

Pourquoi est-ce si important ?

Selon Renaud Sainsaulieu :

1. Le travail est vu comme une source de l’identité
2. Les expériences de travail influent sur la personnalité.

Parmi ses œuvres majeures : L’identité au travail (Fiche de lecture)

On imagine alors aisément les conséquences sur l’individu lorsque son travail change, son poste ou des activités familières sont modifiées. Or, dans la vie de l’entreprise, elle a besoin de faire évoluer ses outils, son mode d’organisation, et donc des répercussions sur les activités associées. Pour assurer la mise en œuvre des changements souhaités, la position de chacun des salariés devra être identifiée. Pour obtenir la meilleure adhésion, le “pouvoir” de la communauté ou de l’environnement projet peuvent être des leviers d’action. La posture du “règlementaire” sera plus délicate… Des “socialisations” hors entreprises pourront éventuellement être une aide précieuse.


Les différentes positions de vie dans le travail :

Vous avez probablement repéré dans quelle position vous vous situez quand vous êtes sur votre poste de travail. Il n’y a bien sûr aucun ordonnancement ni de jugement de valeur à appliquer ici, mais tout simplement repérer quelle est votre position de vie privilégiée. En fonction des activités que vous exercez à certains moments, votre position peut changer.
La position que vous allez adopter « spontanément » va correspondre à certains aspects de votre personnalité, de votre identité, …

Dans le rôle de manager d’équipe ou de projet, avez-vous repéré ces postures dans vos équipes et comment les avez-vous fait adhérer à vos projets ? Quel a été le rôle de la communauté d’entreprise et de projet ?

Partagez sur vos réseaux sociaux :

Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres articles similaires