L’individu

L’individu, tel qu’abordé ici, concerne les collaborateurs, les managers ainsi que les dirigeants.

L’individu, un capital malmené

 

L’organisation et le management, mis en place souvent depuis de longues années, ne sont plus adaptés pour répondre aux enjeuxde l’entreprise et impacte fortement les collaborateurs. Ils doivent être remis en cause. Plus facile à dire qu’à faire !

Bien que plébiscité dans l’actualité (sociale, économique) des entreprises, le capital humain est bien souvent malmené. Dans la grande majorité des situations, ce mauvais traitement n’est pas intentionnel, de la part de l’entreprise ou de ses représentants.

Désormais, l’individu peut faire face à des « difficultés personnelles » au travail telles que :

Désengagement salarié

  • Désengagement : pouvant être à l’origine de contextes très différents comme le désintérêt pour l’activité, le manque de reconnaissance, la perte de sens pour l’activité prescrite, … Il peut prendre des formes tout aussi différentes telles que la moindre productivité, un état dépressif plus ou moins aigu,…
  • Résistances au changement : Réelles ou perçues comme telles, ne doivent pas être minimisées. Elles doivent être repérées et identifiées le plus précisément et le plus tôt possible. Les représentations qu’ont les individus du changement jouent un rôle important mais l’analyse doit être menée avec une approche centrée sur le travail et non exclusivement sur les individus.
  • RPS et TMS : Si certains dirigeants et managers minorèrent les Risques Psycho-Sociaux (RPS) ou les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), un plan santé au travail du gouvernement français existe pour leur en rappeler l’importance.

Au delà de RSE (Responsabilité Sociale d’Entreprise), la Qualité de Vie au Travail des individus est un élément déterminant dans la performance de l’entreprise :

– Le travail réalisé sera plus qualitatif

– Des meilleures prises de décisions

– Des relations internes apaisées propices aux partages (d’informations quotidiennes, contributions aux idées,…)

 

Le « bien-être » des individus ne doit pas être traité comme un moyen technique sur lequel il faudrait intervenir aux moyens d’outils et de façon limitée. Les « outils de développement personnel » en entreprise propose ce type de réponses mais ne prend pas en compte l’individu dans la complexité de son environnement du travail.

L’individu, un capital à faire fuctifier

collaborateur heureux

Les personnes de l’entreprise sont des éléments essentiels car ils constituent une ressource indispensable au fonctionnement de l’entreprise.

– Ils sont une source précieuse d’information, de vos clients, de part leurs compétences « techniques » ainsi que de leurs expériences. C’est ainsi que vous aurez une meilleure connaissance de l’entreprise et que vous saurez les produits à proposer à vos clients.

– De part leurs expériences, leur compétences, une bonne connaissance de l’entreprise et de ses ressources, ils peuvent vous proposer des idées, des inventions qui pourraient de venir des innovations.

Vous ne me croyez-pas !

Vous pensez que vos collaborateurs n’en sont pas capables… en êtes-vous sûr ?

Leur avez-vous déjà proposé cette démarche ET mis en place les conditions nécessaires ?

Pour consulter les articles associés

La qualité de ma vie au travail

Que l’on soit manager ou collaborateur, on peut se poser la question suivante : que puis-je dire de la qualité de vie dans mon entreprise ? Pour estimer la situation de la qualité de vie dans son entreprise, on peut utiliser la grille de la qualité de vie au travail selon P. R. Turcotte…

C’est vraiment trop injuste !

Qui n’a pas vécu un sentiment d’injustice dans sa vie et n’a pas pesté contre certaines formes d’injustice sociale? Suivant les dires de quelques-uns de nos concitoyens, il suffirait de légiférer sur telles ou telles « injustices » pour que la société devienne juste.

Les positions de vie dans le travail

La position du sujet au travail est importante car, selon Sainsaulieu: 1. Le travail est vu comme une source de l’identité 2. Les expériences de travail influent sur la personnalité Grille sur les individus au travail (D’après Uhalde et Sainsaulieu)